Présentation du secteur Agricole

Situation Géographique

Zone charnière entre le tell et les hautes plaines, la Wilaya de Constantine s’étend sur une superficie totale de 222.910 ha et jouit d’un climat doux et relativement arrosé entre 400 et 600 mm de pluie.

Présentation du secteur agricole

1-Situation Géographique

Zone charnière entre le tell et les hautes plaines, la Wilaya de Constantine ·s’étend sur une superficie totale de 222.910 ha et jouit d’un climat doux et relativement arrosé entre 400 et 600 mm de pluie. 

Les terres sont classées en :

  • Sols fertiles : 82 970 ha soit 37,2 % destinés prioritairement à l’activité agricole (terres aptes à l’irrigation, soumises à des précipitations importantes et où l’érosion est limitée).
  • Sols moyennement fertiles : 54.660 ha soit 24,5% à vocation agricole et autres.
  • Sols à faibles potentialités : 75.620 ha soit 33,9% de nature forestière et pastorale.
  • Sols à potentialités nulle : 9.950 ha.

Les catégories de sols sont réparties presque équitablement entre la zone nord (environ 51%) et la zone sud (environ 49%).

Le relief dans la zone nord est plus marqué avec environ 29,9% 54.640 ha en pente comprises entre 12,5% et plus de 25% qu’en zone sud avec 82.800 ha représentant 45,31% de la SAT, les pentes étant comprises entre 0 et 12,5 %.

2-Répartition des terres 

Superficies totale de la Wilaya (S T W) : 222 910 ha dont :

  • Superficie agricole totale (S.A.T.) : 182 760 ha soit 82 % de la S T
  • Superficie agricole utile (S.A.U.) : 131 096 ha soit 71,73 % de la SAT dont:

-Irriguée: 2430 ha soit 1,85 % de la SAU

-Parcours: 51 664 ha soit 28,27 % de la SAT

-Forêts: 27 345 ha soit 12,27 %de la ST W

3-Prédominance des cultures

Prédominance des grandes cultures est la céréaliculture en particulier avec 50,8% de la surface agricole utile.

Prédominance des cultures 2009/2010

Rubrique Céréale Légumes secs Culture maraîchère Fourrages Arboriculture Jachère SAU
Superficie Emblavée 666685 2836 5228 3941 2091 50296 131096
Taux% 50,80 2,20 4,00 3,00 1,60 38,40 100

L’Agriculture constantinoise est à caractère pluvial ; totalement tributaire des précipitations et des aléas climatiques et des caprices de la nature. L’élargissement des capacités en eau d’irrigation et la pratique généralisée des labours de printemps (jachère travaillée) et l’utilisation rationnelle des intrants demeurent les moyens les plus appropriés à l’intensification de la production agricole ainsi que sa soustraction aux aléas climatiques.